Canadian Markets open in 9 hrs 30 mins

Deep Well annonce une mise à jour de sa production

EDMONTON, ALBERTA--(Marketwired - Sep 1, 2015) - Deep Well Oil & Gas, Inc. (et ses filiales - « Deep Well » ou la « Société ») ( OTCQB  : DWOG ) a le plaisir d'annoncer la mise à jour de la production de son projet commun de Drainage par Gravité au Moyen de Vapeur (« Projet DGMV »), situé dans la zone de sables bitumineux de Peace River, dans l'Alberta, au Canada.

Au bout de 11 mois, le taux de production de notre projet DGMV a dépassé le taux moyen prévu pour la première année de 76 % par rapport à la courbe de production de type « prouvée et probable » prévisionnelle établie par DeGolyer and MacNaughton Canada Limited (« DeGolyer » est notre firme indépendante d'ingénierie de qualification de réservoirs), comme indiqué dans le rapport sur nos réserves du 30 septembre 2014. Les courbes de type de production sont les prévisions théoriques de la performance des réservoirs et sont utilisées par les évaluateurs de réserves qualifiés pour prédire et prévoir, sans s'y limiter, les taux de production des réservoirs et les flux de trésorerie qui n'ont pas encore été observés dans un certain champ de réservoir. Cette estimation « prouvée et probable » est tout aussi susceptible d'être élevée que faible, donc l'estimation « prouvée et probable » de DeGolyer se trouve « en plein milieu » des estimations attendues des projections de la courbe de type.

DeGolyer estimait que la production serait en moyenne de 226 barils de pétrole par jour avec un rapport vapeur/pétrole (SOR) de 4,12 au cours de la première année de notre projet DGMV, sur une base de 100 %. La première production de pétrole de notre projet DGMV commun a commencé le 16 septembre 2014 à partir de la première paire de puits DGMV. À ce jour, les résultats indiquent que l'utilisation de la technologie DGMV est un succès dans la production de pétrole sous forme de bitume dans le réservoir Bluesky. En juillet 2015, la production de bitume sur une base de 100 % a été de 399 barils par jour en moyenne (100 barils par jour nets revenant à Deep Well du fait de notre participation directe de 25 %), avec un SOR moyen de 4,4.

http://media3.marketwire.com/docs/DWO91.jpg

Selon les prévisions de l'exploitant, la chambre de vapeur devrait atteindre le sommet du réservoir Bluesky d'ici la fin septembre 2015 et la production maximale de pétrole devrait par conséquent être atteinte d'ici la fin novembre 2015. L'exploitant vise maintenant une production constante de bitume de plus de 440 barils de bitume par jour, sur la base d'un intérêt de travail de 100 %, avec un SOR associé d'environ 3,1.

« Nous sommes également fiers d'annoncer que M. Curtis Sparrow, directeur et responsable des finances de notre société, est devenu un Governance Fellow de la National Association of Corporate Directors ("NCAD" - Association nationale des directeurs de sociétés) en tant que directeur accrédité, M. Sparrow ayant démontré son engagement envers l'excellence du conseil d'administration », a déclaré le Dr Horst A. Schmid, PDG de notre société. La NACD est une autorité reconnue axée sur l'avancement exemplaire du leadership du conseil d'administration et la mise en œuvre de pratiques exemplaires au sein des conseils d'administration.

Deep Well et ses filiales canadiennes, Northern Alberta Oil Ltd. et Deep Well Oil & Gas (Alberta) Ltd., détiennent une participation d’exploitation de 90% sur une concession de 51 milles carrés (132 km²) contigus de sables bitumineux, une participation d'exploitation de 100 % sur une concession de 5 milles carrés (13 km²) contigus de sables bitumineux et une participation d’exploitation de 25 % sur 12 milles carrés (31 km²) contigus dans la zone de sables bitumineux de Sawn Lake dans le centre-nord de l'Alberta. Ces concessions couvrent 17 408 hectares bruts (43 015 acres brutes).

La société Deep Well est pleinement respectueuse des meilleures pratiques en matière de gestion de l'environnement, en vue d'assurer le développement durable de ses exploitations de pétrole lourd in-situ.

Le présent communiqué de presse comporte des « énoncés prospectifs ». Les mots ou expressions « serait », « devrait », « permettra », « prévoit de », « devrait entraîner », « prévu », « continuera », « est prévu », « potentiel », « récupérable », « estimation », « prévision », « projet », « probable », « possible » ou des expressions similaires servent à identifier lesdits « énoncés prospectifs ». Les résultats réels pourraient différer sensiblement de ceux prévus dans le projet pétrolier et gazier de la Société décrit dans le présent communiqué de presse. Les énoncés contenus dans le présent communiqué de presse, qui ne sont pas purement factuels, constituent des énoncés prospectifs et comprennent tous les énoncés relatifs aux convictions, prévisions, attentes ou intentions concernant l'avenir. Les résultats réels peuvent différer de ceux présentés dans les énoncés prospectifs en raison de nombreux facteurs. De manière générale, les estimations des réserves et ressources sont fondées sur un certain nombre de facteurs et d'hypothèses formulés à la date de réalisation desdites estimations, telles que les estimations géologiques, technologiques et techniques, et sont soumises à divers risques et incertitudes ainsi qu'à d'autres facteurs qui pourraient amener les événements ou les résultats réels à différer de façon importante de ceux anticipés dans les estimations prospectives. L'activité de la Société et la réalisation des résultats envisagés dans le présent communiqué de presse sont sujets à divers risques qui sont décrits dans les documents déposés par la Société auprès de la Securities and Exchange Commission (« SEC ») des États-Unis. Les documents déposés par la Société peuvent être consultés depuis le système Edgar de la SEC sur le site www.sec.gov. Les déclarations formulées dans le présent communiqué de presse sont valables à la date indiquée et ne doivent pas être considérées comme fiables à une date ultérieure. La Société conseille aux lecteurs de ne pas se fier indûment à ces énoncés. Sauf si autrement requis par la loi applicable, nous ne nous engageons pas à mettre à jour les énoncés prospectifs et nous déclinons expressément toute obligation de le faire, afin de refléter des événements, des développements, des événements imprévus ou des circonstances postérieurs à de tels énoncés.

Mise en garde adressée aux investisseurs américains : la SEC autorise les sociétés pétrolières et gazières, dans les documents que celles-ci déposent auprès d'elle, à divulguer séparément les seules réserves prouvées, probables et possibles ayant été déterminées conformément aux règles de la SEC. Dans son rapport 51-101, la Société utilise certains termes dont les directives de la SEC interdisent strictement l'inclusion dans les documents déposés auprès de cette dernière. Les investisseurs américains sont priés d'examiner attentivement la divulgation présentée dans les documents périodiques et autres documents de la Société déposés auprès de la SEC sur EDGAR à l'adresse www.sec.gov.