Canada markets closed
  • S&P/TSX

    19,228.03
    -0.87 (-0.00%)
     
  • S&P 500

    4,128.80
    +31.63 (+0.77%)
     
  • DOW

    33,800.60
    +297.00 (+0.89%)
     
  • CAD/USD

    0.7979
    +0.0018 (+0.23%)
     
  • CRUDE OIL

    59.43
    +0.11 (+0.19%)
     
  • BTC-CAD

    74,849.01
    +438.30 (+0.59%)
     
  • CMC Crypto 200

    1,235.89
    +8.35 (+0.68%)
     
  • GOLD FUTURES

    1,743.90
    -0.90 (-0.05%)
     
  • RUSSELL 2000

    2,243.47
    +0.87 (+0.04%)
     
  • 10-Yr Bond

    1.6660
    +0.0340 (+2.08%)
     
  • NASDAQ futures

    13,816.75
    -12.75 (-0.09%)
     
  • VOLATILITY

    16.69
    -0.26 (-1.53%)
     
  • FTSE

    6,915.75
    -26.47 (-0.38%)
     
  • NIKKEI 225

    29,768.06
    +59.06 (+0.20%)
     
  • CAD/EUR

    0.6702
    +0.0025 (+0.37%)
     

« On maintient le cap pour 2022 », assure Éric Girard

·2 min read

Le député de Lac-Saint-Jean, Éric Girard, assure que tous les citoyens de la région seront branchés à Internet haute vitesse d’ici 2022, tel que promis par le gouvernement de François Legault.

Le 26 février, la ministre fédérale du Revenu Diane Lebouthiller, la ministre québécoise des Affaires municipales, Andrée Laforest, et Bell Canada ont annoncé avoir branché à Internet haute vitesse 1 944 foyers Saguenay-Lac-Saint-Jean grâce à des investissements conjoints de 2,5 M$.

Les municipalités de L’Anse-Saint-Jean, de Sainte-Rose-Du-Nord et Saint-Ambroise et Saint-Félicien sont concernées par l’annonce. Au cours des prochains mois, 1 500 foyers supplémentaires seront branchés, soit à Saint-Honoré et l’arrondissement de La Baie, à Saguenay.

Cependant, seulement 93 foyers des 1 944 foyers annoncés sont au Lac-Saint-Jean, plus précisément, le secteur de Saint-Méthode. Le député de Lac-Saint-Jean, Éric Girard, réitère toutefois l’engagement de son gouvernement à brancher l’ensemble du Québec à Internet haute vitesse d’ici septembre 2022.

Dossier complexe

« C’est un dossier extrêmement complexe, il y a beaucoup d’intervenants à consulter. On a une rencontre de prévue le 8 mars avec nos municipalités, nos directeurs généraux et nos maires pour répondre à leurs questions. C’est une rencontre très attendue. Rappelons qu’avec le gouvernement précédent, des annonces avaient eu lieu, mais rien n’avait été fait. Nous, on garde le cap pour 2022 afin de réaliser cet engagement », explique le député.

Environ 10 000 foyers ne sont toujours pas branchés à Internet haute vitesse dans la région. À Saint-Henri-de-Taillon, 250 résidences en secteur de villégiature n’y ont pas accès, selon les estimations du maire. Saint-Gédéon et son rang des Îles, certains secteurs de Desbiens, de Sainte-Monique-de-Honfleur, de Labrecque et de Lamarche attendent également d’être branchés.

Espoir

La MRC de Lac-Saint-Jean-Est s’attend toutefois à des annonces importantes au cours des prochains mois. Compréhensif, le directeur général, Sabin Larouche, a bon espoir de voir se réaliser d’ici 2022 le branchement complet des foyers.

« Les compagnies comme Bell qui appliquent sur ce projet-là vont toujours là où il y a de la rentabilité. Il ne faut donc pas se surprendre s’ils choisissent des tronçons plus facilitants pour eux où des infrastructures se trouvent à proximité, plutôt que de desservir le dernier bout du rang. Ce qu’on sait, toutefois, c’est ce que dans les prochaines semaines, il devrait y avoir des annonces assez importantes qui vont faire en sorte qu’on ne sera pas laissé pour compte », explique le directeur général de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est.

Julien B. Gauthier, Initiative de journalisme local, Le Lac St-Jean